05/05/2008

Brian Jonestown Massacre - My Bloody Underground (2008)

jonestownDeux mots sur la pathétique dernière livraison d'Anton Newcombe, qui, une fois n'est pas coutume, se retrouve à nouveau seul au commande du navire Brian Jonestown Massacre. Le nez plongé dans la poudre, il ne parvient toutefois pas à éviter, cette fois-ci, les écueils de l'ennui, mêlant maladroitement et sans génie le shoegaze noyé sous la reverbe de My Bloody Valentine aux caresses hypnotiques du Velvet Underground. L'album prend même définitivement l'eau en enchaînant, dans sa deuxième partie, une ribambelle de morceaux, au mieux insipides (la platitude de Yeah-Yeah), au pire malhonnêtes (Black Hole Symphony, une pseudo pièce ambiant à une touche de clavier, Lysomydir et son mysticisme de supermarché). Un naufrage !

Pour essayer de sauver quelques meubles : Bring Me The Head of Paul McCartney on Heather Mill's Wooden Peg (Dropping Bombs On The White House)

 

19:31 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.