30/06/2008

The Cosmic Jokers - s/t (1974)

045Réunion au sommet pour un trip spatial à nul autre pareil, ce premier album des Cosmic Jokers, LE supergroupe kraut imaginé par l'empereur de la kosmische musik, Rolf-Ulrich Kaiser, est un sommet historique du genre. La guitare de Manuel Göttsching, leader d'Ash Ra Tempel, n'a peut être jamais été aussi cosmique que sur ces deux longs morceaux instrumentaux,  où les synthétiseurs tourbillonnants de l'immense Klaus Schulze  (Tangerine Dream, Ash Ra Tempel) et de Jürgen Dollase (Wallenstein) livrent un duel sans merci à une basse menaçante (et très floydienne) orchestrée par le génial producteur Dieter Dierks. Évidemment indispensable pour tout amateur de krautrock rétro-futuriste.  
 

20:04 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kraut |  Facebook |

25/06/2008

Paavoharju - Laulu laakson kukista (2008)

paavoharju_laululaaksonkukista_cd-recordSuccesseur de l'audacieux et féerique Yhä Hämärää, le second album des finlandais de  Paavoharju, toujours sur l'indispensable label Fonal, ne déçoit pas une seconde. Mieux encore, il déroute et provoque des vertiges insoupçonnés, offrant à nos oreilles une musique entre deux mondes, quasi fantomatique, aux ambiances ésotériques, toute entière faite de craquements, de mélodies vaporeuses et de murmures orientaux. En apparence artisanale - l'impression d'avoir découvert, dans un grenier, un disque poussiéreux au son approximatif - mais en réalité d'une maîtrise absolue, l'électro-folk sylvestre et usée de ces elfes nordiques ne ressemble à rien de connu et se doit, a ce titre, d'être défendue corps et âme.
 
Pour les oreilles : Myspace
 
Pour les yeux et les oreilles : Kirkonväki 
 

18:12 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/06/2008

Witthüser & Westrupp - Trips und Träume (1971)

TripsUndTraumePremier des trois albums issus des cerveaux géniaux et complètement virés à l'acide du duo germanique Witthuser & Westrupp, Trips und Träume, chef d'œuvre de kosmische musik et de folk féerique, repousse les limites du genre, créant une complainte musicale étrange et fascinante pour un voyage psychédélique en aller simple. D'où un enchaînement sans faute de mélodies enivrantes à la beauté stellaire, où les instruments folkloriques les plus divers (flûte, trompette, mandoline, xylophone) raisonnent dans un tourbillon cosmique aux effluves hallucinogènes.
 
Pour le cerveau : Nimm doch einen Joint, mein Freund 
 

11:55 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kraut, witthuser, westrupp |  Facebook |

19/06/2008

Ratatat - Classics (2006)

MusicCatalog_R_Ratatat - Classics_Ratatat - ClassicsPetit retour en arrière sur ce Classics du duo new-yorkais Ratatat (Evan Mast et Mike Stroud), qui, un pied dans la disco, l'autre dans l'électro-rock, allie avec singularité des beats sautillants à des riffs de guitare élastiques et jubilatoires, remplissant l'espace sonore d'une joyeuse mélancolie. Difficile en effet de ne pas afficher un large sourire de béatitude à l'écoute de ces dix sucreries de pop instrumentale et de ne pas se souvenir avec joie que le nouvel album LP3 sera dans les bacs le 8 juillet 2008.
 
Pour les oreilles : Myspace
 
Pour les oreilles "beatlesiennes" : Tropicana 

19:15 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2008

Liquid Liquid - Slip In And Out Of Phenomenon (2008)

Liquid-Liquid-Slip-In--Out-Of-P-434047Véritable concentré de jungle urbaine new-yorkaise, l'étoile filante Liquid Liquid est à  (re)découvrir ces jours sur le label Domino, qui a eu l'excellente idée de rééditer les trois seuls EP de ce groupe légendaire, hébergé alors sur le mythique label 99 Records, dont ESG fut l'un des plus notables résidents.  Adepte d'un post-punk funky aux basses tonitruantes, Liquid Liquid déroule son groove inimitable sur fond d'effarantes rythmiques tribales. Essentiel !!!
 
Pour les yeux et les oreilles : Cavern 
 

21:43 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2008

Four Tet - Ringer EP (2008)

FourTet-RingerActeur essentiel de la scène électro, Kieran Hebden, alias Four Tet s'offre en guise de récréation, quatre plages de disco technoïde où mélodies jubilatoires et hypnotiques se croisent, se décroisent, s'entremêlent et se démêlent. Osant même y ajouter une saveur afrobeat décidément très en vogue actuellement, Kieran Hebden confirme là, si besoin était, son amour immodéré pour une musique électronique intelligente et cultivée.
 
Pour les oreilles : Myspace 
 
Pour les yeux et les oreilles : Swimmer 

21:27 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2008

Gregor Samsa - Rest (2008)

gregor_samsa_200S'éloignant d'un post rock à la Sigur Ros, auquel faisaient écho les sidérantes envolées de guitares de 55:12, le nouvel album des américains de Gregor Samsa exhale des atmosphères tendues, mais bercées par des sonorités apaisées et intimes, versant presque, par moment, dans l'ambiant. Pourtant, nul ennui à l'horizon. Bien au contraire, avec son piano omniprésent, à la fois percutant et minimaliste, ses arrangements de cordes raffinés, son lyrisme discret, Rest, titre prédestiné, est un sommet d'émotion pure, à l'image du vibrant Jeroen Van Aken, qui parvient miraculeusement à concilier sobriété pop et puissance émotionnelle dévastatrice. Un disque dont le souffle épique et la grâce instantanée devraient largement lui valoir de figurer au panthéon des albums de l'année.
 
Pour les oreilles : Myspace 
 
Pour les yeux et les oreilles : Jeroen Van Aken 
 

19:01 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2008

The Magic I.D. - Till My Breath Gives Out (2008)

magicIDBreathCDVoilà typiquement le genre de disque merveilleux dont personne ne parlera, ou presque. A tort, car ce quartet berlinois, à mille lieux des standards actuels, livre une musique passionnante, à la limite de l'abstraction (frontière allègrement franchie avec From The Same Road), mais toujours pop dans l'âme. Les clarinettistes Kai Fagaschinski et Michael Thieke, la chanteuse-guitariste Margareth Kammerer - dont la voix de sirène dissonante n'est pas sans rappeler celle de Joanna Newsome - ainsi que les bidouillages électroniques de Christof Kurzmann font corps pour créer une musique électro-acoustique minimaliste, soutenue en permanence par des boucles sonores subtilement décalées. Les fascinantes 13 minutes de la pièce Loopstück en sont la parfaite expression.
 
L'édition vinyle parue chez Erstwhile Records est limitée à 500 exemplaires.
 
Pour les oreilles : Myspace 
 

17:51 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/06/2008

The Notwist - The Devil, You + Me (2008)

5033197507583N'écoutez surtout pas les opinions quelque peu mitigées que l'on a pu lire ici et là sur la toile ! Cinq années après le magnifique Neon Golden, les prolifiques frères Markus et Micha Acher (Lali Puna,Tied + Tickled Trio, MS John Soda, 13 & God) accompagnés de Martin Gretschmann (alias Console), font à nouveau jaillir des trésors de pop songs électroniques. Si The Devil, You + Me ne contient pas de "tubes" immédiats tels que Pilot, il n'en constitue pas moins un véritable travail d'orfèvrerie, qui ne trouve ces jours comme concurrent que le Third de Portishead. A base de mélodies simples et baignées d'une tranquille mélancolie, The Notwist affine des textures sonores invraisemblables, à la fois claires et denses (écoutez notamment le magnifique Hands On Us), mêlant des sons acoustiques et électroniques de telle manière que plus rien ne puisse les distinguer. Fermez les yeux, ne pensez plus à rien et laissez-vous transporter.
 
Pour les yeux et les oreilles : Where Is The World
 

10:09 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/06/2008

Isobel Campbell & Mark Lanegan - Sunday At Devil Dirt (2008)

299572LEntièrement composé et arrangé par la talentueuse Isobel Campbell, ce nouvel opus du sulfureux duo ressuscite encore une fois le souvenir d'autres duos célèbres (Lee Hazelwood et Nancy Sinatra, Serge Gainsbourg et Jane Birkin) et se présente d'emblée comme une suite logique à Ballad Of The Broken Seas, paru en 2006. Si l'influence de Dr John se fait sentir ici et là (Backburner, Shotgun Blues), Sunday At Devil Dirt offre avant tout un lot de balades bluesy, désenchantées et envoûtantes où la voix fragile et lumineuse d'Isobel transperce de sa grâce les vapeurs d'alcool répandues par le ténébreux Mark Lanegan, notamment lors du mémorable Come On Over (Turn Me On).

Pour les oreilles : Keep Me In Mind Sweet Heart

19:27 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/06/2008

Speck Mountain - Summer Above (2007)

Sebadoh-Sebadoh-III-334577Formé en 2005 autour du guitariste Karl Briedrick et de la chanteuse Marie-Claire Balabanian, Speck Mountain réveille les fantômes de Galaxie 500 et d'Elysian Field (notamment sur Girl Out West), livrant, avec ce premier disque paru sur le label Peacefrog, une dream pop naïve où les guitares dessinent, au fil de ces huit morceaux, des arpèges scintillants et hypnotiques. Il faut dire que le trio de Chicago ne lésine pas sur la reverbe pour tisser des mélodies opiacées et embrumées, sentant bon le shoegaze, et pour insuffler à ses compositions une douce mélancolie rêveuse, parfois troublée par l'orgue spatial de Jackie Ciliberti (Fjord Song, Chlorine Field).
 
Pour les oreilles (MP3) : Stockholm 
 
Toujours pour les oreilles : Myspace 

19:04 Écrit par SJX | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |